Persistance du bonheur

image
Mon programme de lecture floridienne

Juste un petit mot au sujet de Secrets de Polichinelle paru 12 ans après Les lunes de Saturne dont j’ai parlé le 13 janvier dernier sur ce blogue. Tout ce que j’ai écrit sur Les lunes , sous le titre Bonnes nouvelles, s’applique aussi à ce recueil. Peut-être juste un peu plus déroutant… et envoutant.

Alice Munro, Secrets de Polichinelle, Payot et Rivages, 2001, 337 pages

Un commentaire sur “Persistance du bonheur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s