Le visage méconnu d’un génocide

Kukum. Un tout petit livre qui raconte une grande histoire. Celle des dernières années de nomadisme des Innus du Lac-Saint-Jean. Avant l’exploitation forestière, l’éviction des Innus de leurs territoires de chasse, leur confinement dans les réserves, l’enlèvement de leurs enfants pour les envoyer dans les pensionnats et la déréliction d’un peuple privé de ses repères. En nous racontant l’histoire de sa grand-mère, Denis Jean dresse un panorama beaucoup plus large, que nous commençons à peine à entrevoir, avec crainte, avec honte. Ce sont tous les autochtones de toutes les Amériques qui ont vécu ce drame, d’une manière ou de l’autre. Un livre magnifique, touchant, éclairant.  

Michel Jean, Kukum, Libre Expression, 2019, 222 pages

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :