L’incroyable destin de Jintong

Pas facile de faire le compte rendu d’un roman aussi touffu, fourmillant de personnages et de rebondissements, courant sur tout un siècle, de l’offensive coloniale allemande en Chine, vers 1900, jusqu’à la fièvre du capitalisme sauvage qui s’est emparé du pays à partir des années 80. Une brique de 895 pages, en petits caractères, qui aLire la suite « L’incroyable destin de Jintong »

La Vérité, vraiment?

J’ai adoré ce bouquin, une brique de près de 670 pages, que j’ai dévoré en quelques jours. Mordue, que j’étais! La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert a tout du thriller à l’américaine et resterait une œuvre légère si elle ne suscitait une réflexion sur certains aspects de la société tels que les médias, la justiceLire la suite « La Vérité, vraiment? »

Quel sauvage blanc?

Ça n’a pas traîné, me revoilà pour le compte rendu de lecture de ce prix Goncourt du premier roman dont je vous parlais dans mon précédent billet et que j’ai dévoré en deux soirées de plaisir. Et pour cause. Ce qu’il advint du sauvage blanc de François Garde est une histoire captivante, très bien écriteLire la suite « Quel sauvage blanc? »

Lectures floridiennes

Encore une fois, une caisse de livres m’accompagne en Floride, celle que Maurice m’a offerte en cadeau pour Noël. Dépassé, me direz-vous, le papier? Encombrant? Never mind ! Des œuvres non primées ainsi que les prix de l’année, le Goncourt, le Médicis, le Femina, pour n’en nommer que quelques-uns, ont lesté la voiture ainsi moins àLire la suite « Lectures floridiennes »

Connaissez-vous Bobin?

Peut-être pas. Ça n’aurait rien de surprenant. Christian Bobin est un écrivain de renom sans qu’on puisse le qualifier d’un auteur à la mode. Pourtant, il compte une cinquantaine de titres à son actif. Comme quoi, l’abondance ne fait pas la célébrité. La virtuosité du style non plus. Car Bobin est un maître de laLire la suite « Connaissez-vous Bobin? »

Troublant univers

Impossible de terminer ce livre sans prendre une pause, pour respirer, pour digérer, tant le texte est substantiel, plein d’âme à ras bord. Il est pourtant difficile d’en parler. Je reste paralysée devant mon écran, sans trop comprendre pourquoi. Rabattons-nous pour le moment sur la présentation qu’en fait la maison d’édition, XYZ. « Dans ce roman,Lire la suite « Troublant univers »

Un temps pour souffler

Tout l’auteur est dans le titre : son sens de l’humour, son imagination débridée, sa passion de l’histoire, ses dons de conteurs, son attention à l’insolite, sa poésie, sa légèreté et sa profondeur : C’était au temps des mammouths laineux. Savoureux! Serge Bouchard a beaucoup écrit, seul ou avec le regretté Bernard Arcand. Comme à sonLire la suite « Un temps pour souffler »

Chronique de Carolle : Il y a trop d’images

Résumé « Résister, c’est la grande affaire. Résister à l’insignifiance ambiante, c’est déjà quelque chose, mais pour ne pas tomber dans le cynisme, qui est la maladie des gens intelligents, il faut savoir résister à l’argent et au découragement. » Dans une vie encombrée de milliards d’images futiles et triviales, comment trouver la force de s’appliquer àLire la suite « Chronique de Carolle : Il y a trop d’images »

La fugueuse en format numérique

La fugueuse est maintenant disponible en format numérique (pdf et epub). Voici la liste des libraires offrant la vente en format numérique : Québec et Canada Archambault Coop UQAM FQCMS (COOPSCO) Institutions.ruedeslibraires.com Librairie acadienne de l’Université de Moncton Librairie de voyage Ulysse Librairie du Centre Librairie Gallimard de Montréal Librairie Mosaïque LivresQuebecois.com Renaud-Bray RueDesLibraires.com ZoneLire la suite « La fugueuse en format numérique »

La touche étoile

J’ai trouvé, dans la bibliothèque des amis qui hébergent ma muse, un véritable bijou. La touche étoile, petit roman de Benoîte Groult, publié en 2006. Hilarant, tendre, décapant, impitoyable, émouvant. Et merveilleusement bien écrit. Leçon de maître (on devrait dire de maîtresse) qui remet toute éventuelle suffisance d’écrivaine à sa place. Journaliste frustrée d’avoir étéLire la suite « La touche étoile »

L’art français de la plume

Eh bien! Je ne pensais jamais terminer la lecture de ce livre-là. J’y ai bien mis quatre mois, entrecoupés d’autres romans, pour m’en reposer. Plusieurs fois, je me suis dit : « C’est fini. J’arrête. Rien ne m’oblige à poursuivre. Il y a tellement de bouquins qui m’attendent! » Je parle du dernier prix Goncourt, L’art français de laLire la suite « L’art français de la plume »

L’heure bleue de la lecture

J’ai quitté temporairement mon nid d’aigle pour nicher un temps, comme les pluviers et les goglus, au ras des jacinthes et des narcisses qui percent les plates-bandes. Question de couver mes œufs en toute tranquillité et d’en voir éclore des personnages qui demandent à briser leur coquille. Et pour moi, écriture et lecture vont deLire la suite « L’heure bleue de la lecture »

%d blogueurs aiment cette page :