Célébrer les couleurs

Aujourd’hui, il fait un temps magnifique sur la Côte-de-Beaupré. Le ciel est bleu, la lumière vibrante. La montagne flambe dans ses couleurs d’automne. Recluse depuis une semaine, je décide de laisser tomber ma natation quotidienne et d’aller fouler les feuilles odorantes. Où aller? Ma recherche sur internet me dirige vers le mont Sainte-Anne où dePoursuivre la lecture de « Célébrer les couleurs »

Imaginez… le paradis

Imaginez un fleuve vaste comme une mer, avec une longue île échouée en plein milieu. Huit kilomètres depuis la côte, autant pour atteindre l’autre rive. Tout autour, des îlots pierreux couronnés de touffes végétales baignent dans une eau d’émeraude. Sur un piton rocheux, un phare rouge et blanc. Imaginez six voyageurs, des têtes grises, dansPoursuivre la lecture de « Imaginez… le paradis »

Un moment parfait

À quoi tient l’impression de vivre un moment parfait? Ce jour-là, il y avait du soleil, du vent, de la chaleur, de la musique. Oui, mais encore? Ce fut une sorte de gestalt, quand le tout s’avère plus grand que la somme de ses parties. Je vous raconte. Mon mari et moi avons récemment faitPoursuivre la lecture de « Un moment parfait »

Ah! ce Gilles!

Vous avez regardé, et surtout écouté Fred Pellerin, dimanche soir, au Gala de l’ADISQ rendre hommage à Gilles Vigneault? Et la réplique de l’artiste, empreinte de la sagesse, de la dignité, de l’humour et de l’humilité qu’on lui connaît, de la générosité aussi. Quelle émotion! Avec sa poésie débridée et créative, avec sa façon dePoursuivre la lecture de « Ah! ce Gilles! »

La rivière

Sur la rivière qui traverse la terre familiale, ton père a construit un pont de ciment pour faciliter le passage de la machinerie. Cet ouvrage crée un bassin où les enfants aiment à s’ébattre lors des chaudes journées d’été. Les grandes, chargées de ta surveillance, t’ont assise dans l’eau peu profonde. Tu regardes de loinPoursuivre la lecture de « La rivière »

%d blogueurs aiment cette page :