Une romance aux accents surannées

Écrire, en 1998, un roman aux accents victoriens, ça se peut. Je viens d’en terminer la lecture. Déjà, le proverbe japonais qui tient lieu de titre permet d’anticiper la flopée de réflexions sentencieuses dont regorge ce récit : Même un chemin de mille lieues commence par un pas. En bref… L’histoire se déroule dans la régionPoursuivre la lecture de « Une romance aux accents surannées »

Au grand lavoir

Sophie Daull a perdu mère et fille de façon tragique. Sa mère, assassinée par un homme qui l’a agressée sexuellement et achevée à coups d’Opinel. Sa fille, d’une erreur de diagnostic. Elle nous offre un roman, Au grand lavoir, objet dans lequel se côtoient le chagrin, la sérénité, le désespoir, la beauté, sur une terriblePoursuivre la lecture de « Au grand lavoir »

Aventure africaine

Brazzaville Plage. C’est là que Hope Clearwater attend, dans une vieille maison de plage, que cesse la retombée des cendres provoquée pas les événements qui ont bouleversé sa vie. Joli nom, Hope, plein d’espoir. Hope épouse John Clearwater, un mathématicien qu’elle a connu au cours de ses études universitaires. Chercheur de génie, John a aussiPoursuivre la lecture de « Aventure africaine »

Les yeux dans les arbres

L’écriture d’une œuvre telle que Les yeux dans les arbres exige deux conditions. La première : connaître l’Afrique de l’intérieur. La deuxième : être poète. Quel livre, mes amis! Bouleversant. Le pasteur Price obtient un mandat d’un an dans un village reculé du Congo. Il y part avec sa femme et ses quatre filles qui n’ont pas demandé,Poursuivre la lecture de « Les yeux dans les arbres »

Prodigieuse Elena Ferrante

J’ai craqué, comme tout le monde, à l’évocation de l’enfance et de l’adolescence d’Elena et de Lila, les deux amies au cœur battant dans la Naples pauvre et poussiéreuse du début des années 50. Pas de grands effets littéraires dans cette prose claire et limpide, mais des émotions à fleur de peau, des attirances et desPoursuivre la lecture de « Prodigieuse Elena Ferrante »

Tout sauf un jeu d’enfant

John Le Carré, c’est notoire, est un écrivain très doué. Du souffle, du style, des personnages peu banals, des sujets fouillés. Comme un collégien ne fait pas exception à la règle. Mais ses œuvres ne sont pas du genre facile. Ce roman, le deuxième au cœur de La trilogie de Karla m’est apparu particulièrement arduPoursuivre la lecture de « Tout sauf un jeu d’enfant »

Bloody Miami

Pas une goutte de sang dans l’œuvre de Tom Wolfe, Bloody Miami, mais tout le reste, tout ce qui grouille de sombre sous le ciel bleu de cette ville mythique de la Floride. Ce roman hors norme met en scène une galerie de personnages tous plus ou moins empêtrés dans leur ambition, dans la coursePoursuivre la lecture de « Bloody Miami »

Une vieille jeune histoire

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur est un livre remarquable à plusieurs titres. Rappelons que ce succès de librairie, prix Pulitzer de 1961, vendu à quelque quarante millions d’exemplaires, demeura le seul roman de Harper Lee jusqu’à tout récemment. En effet, en 2015, paraissait un deuxième roman de la discrète écrivaine, mettant en scène plusieurs desPoursuivre la lecture de « Une vieille jeune histoire »

D’après un histoire vraie inventée

Delphine de Vigan signe, avec ce roman couronné du prix Renaudot, une œuvre brillante et captivante. D’après une histoire vraie nous plonge dans un thriller psychologique qui nous tient jusqu’à la dernière page tout en nous entraînant dans une réflexion sur les frontières entre le réel et le fictif. Un suspense captivant D’entrée de jeu, onPoursuivre la lecture de « D’après un histoire vraie inventée »

%d blogueurs aiment cette page :