Vendre son âme

L’ordre du jour. Singulier objet que ce livre. Une plaquette. Tout juste 150 pages. Une petite soirée de lecture et l’affaire est bâclée. Et un prix : le Goncourt, rien de moins. Mais qu’est-ce que l’auteur veut nous dire au juste par ce récit minutieux de quelques événements qui ont précédé la Deuxième Guerre mondiale ? SansPoursuivre la lecture de « Vendre son âme »

La guerre, toujours

Déjà, depuis notre arrivée à Paris, la lecture et les sorties avaient fait remonter à la surface le sujet de la guerre, celle qui mit à feu et à sang l’Europe il y a de cela presque 80 ans. Et pourtant, malgré l’eau qui a coulé sous le Pont Neuf, les traces de ces tragédiesPoursuivre la lecture de « La guerre, toujours »

%d blogueurs aiment cette page :