Le sillon

Lorsque j’ai visité la Turquie, il y a de ça environ 13 ans, Erdoğan, depuis peu premier ministre, soulevait beaucoup d’espoir. Pourtant, notre guide, Günseli, s’inquiétait déjà de la montée de l’intégrisme musulman qui agitait les campus universitaires. Des signes épars laissaient entrevoir un effritement de la laïcité si chère à Kemal Atatürk, père dePoursuivre la lecture de « Le sillon »

%d blogueurs aiment cette page :