Lecture Solaire

Ian McEwan est sans contredit un grand maître de la littérature anglaise. Et Solaire en constitue une démonstration éblouissante. En bref La présentation du bouquin, en page 440, se lit ainsi : Chauve et rondouillard, Michael Beard a atteint la cinquantaine plus que mûre. Il a dans le temps obtenu le prix Nobel de physique ; depuis, ilLire la suite « Lecture Solaire »

%d blogueurs aiment cette page :