La musique de Makine

Trouvé chez le vendeur de livres usagés un petit roman de Makine, datant de 2001, La musique d’une vie. En 128 courtes pages, le grand Makine trace les contours d’une vie.  À la faveur d’une tempête de neige qui cloue les passagers à la gare durant toute une nuit, le narrateur fait la rencontre d’unPoursuivre la lecture de « La musique de Makine »

Quand les chiens sont lâchés

«[…] depuis toujours c’est la fiction qui nous révèle à nous-mêmes, c’est sa distance et son étrangeté – pour lesquelles la pensée humaine l’a en quelque sorte créée – qui permettent de voir ce qu’autrement on ne verrait pas, ou ne verrait pas aussi fortement.»*  D’où sans doute ma fascination pour ces histoires et cesPoursuivre la lecture de « Quand les chiens sont lâchés »

%d blogueurs aiment cette page :