La vie comme un tremblement

J’ai connu Modiano par la lecture de Romans paru en 2013 et dont j’ai rendu compte dans un précédent billet. Ce fut une grande rencontre, de celles qui marquent. Aussi, lorsque dans le magasin de livres usagés je suis tombée sur L’herbe des nuits, je n’ai pas hésité un instant à l’acheter. J’y ai retrouvéLire la suite « La vie comme un tremblement »

%d blogueurs aiment cette page :