Récit à contre-courant

Il faut un certain courage pour écrire aujourd’hui un livre comme celui de Thibault de Montaigu, La grâce. Il faut aussi que l’auteur ait un immense talent pour qu’un jury (prix de Flore 2020) ait préféré ce récit à tant d’autres œuvres méritantes et pour que je n’aie pas pensé à abandonner ma lecture avantLire la suite « Récit à contre-courant »

%d blogueurs aiment cette page :