Portrait mordant d’une certaine Amérique

Joyce Carol Oates, auteure prolifique (quelque 70 titres), a touché à tous les genres littéraires. De son œuvre, je connais essentiellement les romans ancrés dans la réalité sociologique américaine (dixit Wikipédia). Et je les ai tous savourés.  Si  Oates a toujours le croc aiguisé contre certains aspects de la société dans laquelle elle vit, dans PetitePoursuivre la lecture de « Portrait mordant d’une certaine Amérique »

Lectures de voyage

Ma découverte d’un auteur archi connu Le premier m’a été laissé par des amis lors de leur passage à Sunny Isles. Je comptais en faire ma lecture de voyage, mais je l’ai malheureusement terminé avant même de partir. C’est vous dire comment il était captivant.  L’engrenage L’engrenage de John Grisham met en scène trois jugesPoursuivre la lecture de « Lectures de voyage »

Dans l’enfer des riches

Cueilli lors de la grande vente de la bibliothèque de Québec, Hudson River de Joyce Carol Oates s’est avéré un grand plaisir de lecture. Je connaissais l’auteure pour avoir lu, il y a quelques années, avec tout autant de plaisir, un autre roman dont j’ai oublié le titre. J’y ai retrouvé le souffle dont j’avaisPoursuivre la lecture de « Dans l’enfer des riches »

%d blogueurs aiment cette page :