Avec toutes mes sympathies

Elle avait lu des milliers de livres, elle n’en avait jamais écrit aucun avant cet événement fatidique : le suicide de son frère. Cette nouvelle auteure, c’est Olivia de Lamberterie, journaliste à Elle, chroniqueuse littéraire à la télévision française et correspondante pour Radio-Canada, qui nous offre une œuvre remarquable.

sympathiesMe tordant les méninges depuis un bon moment pour trouver l’angle d’attaque de mon propos et n’avançant à rien, je vais me contenter de vous dire que c’est un livre bouleversant, lumineux et sombre, lumineux surtout, admirablement construit, superbement écrit.

Olivia chemine à pas feutrés, prudents, craintifs parfois, sur la trace de ce frère adoré, en faisant des boucles, des allers-retours, au gré des souvenirs, vers cette fin inadmissible. Et pourquoi ce livre ?

Je ne veux pas faire comme s’il n’avait jamais existé. Cette négation me donne envie de hurler dans ce monde de voix douces et d’yeux rouges.

Alex, je ne veux pas voir mourir sa mort. Je veux en éprouver toutes les particules, la revendiquer, y puiser des ressources insoupçonnées, explorer cet inconnu, porter un brassard noir, hurler au scandale, scruter les cieux, comprendre.

Elle s’en explique également avec éloquence à François Busnel, à la Grande Librairie, que vous pouvez visionner en ligne.

Lire aussi, « Avec toutes mes sympathies » : vivre en bonne compagnie avec les morts dans Le Devoir.

Pas surprenant que le livre ait remporté le prix Renaudot essai 2018.

Olivia de Lamberterie, Avec toutes mes sympathies, Stock, 2018, 254 pages

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s