La mémoire en cadeau

J’aime bien mener de front quelques lectures. Les dernières œuvres de Bouchard et Lévesque sous-titrées De remarquables oubliés se prêtent bien à une lecture intermittente. Le tome 1, Elles ont fait l’Amérique, retrace les aventures de femmes dont le destin particulier s’est dissous dans la grande nuit de l’amnésie historique. Du 17e au 20e siècle, quinze femmes exceptionnelles, exploratrice, esclave, survivante, mère courage, voyageuse, femmes d’affaires, diva, journaliste, et plus encore. Ces quinze récits captivants nous ouvrent des fenêtres ignorées sur les acteurs de notre histoire dont la connaissance se résume trop souvent à quelques héros, de préférence masculins, trafiqués, revampés. De nouveaux visages émergent, plus nuancés, parfois métissés, et redonnent au passé ses multiples dimensions. On prend mieux la mesure de certains phénomènes souvent occultés par les manuels d’histoire : les intenses interrelations de nos ancêtres avec les peuples autochtones sous forme d’affrontements, de commerce, d’entraide, de métissage ou d’extermination, la pratique de l’esclavage jusque dans les communautés religieuses, la soif d’habiter l’immensité d’un continent dont les obstacles sans nombre font office de frontières, et qui habite les hommes et parfois les femmes des siècles passés. On remonte le temps, notre temps.th

Serge Bouchard est bien connu des Québécois pour ses interventions radiophoniques (dont s’inspire justement ce bouquin) et ses publications, dont le merveilleux C’était au temps des mammouths laineux dont j’ai fait le compte rendu, sur ce blogue, en juin 2012. Dans cet éloge aux femmes qui ont fait l’Amérique, on retrouve tout ce qu’on aime de lui : sa verve, sa passion de l’histoire, sa profonde connaissance des peuples autochtones, sa prédilection pour les chemins à rebours des discours officiels, sa rigueur aussi. Tout cela poli par la plume de Marie-Christine Lévesque, coauteure et compagne du premier. Ils expliquent d’ailleurs la genèse de cette œuvre et de leur collaboration en ouverture, sous le titre savoureux d’« Avant-propos d’un américaniste déçu et d’une soi-disant Micmac issue d’un échange de bébés ». Ça promet!

Chaque héroïne est joliment illustrée, en début de chapitre, par Francis Back, le fils et digne successeur du grand Frédéric.

Ce livre est un cadeau inestimable d’un anthropologue passionné et de sa compagne à leurs compatriotes de toutes provenances à qui ils redonnent une part de leurs origines sacrifiées sur l’autel des idéologies. Un plaisir de lecture qui marie parole, récit, péripéties et devoir de mémoire.

Je vous reviendrai dans quelques temps avec un compte rendu du tome 2 portant sur quelques-unes des têtes brûlées qui ont couru l’Amérique.

 

Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque, Elles ont fait l’Amérique. De remarquables oubliés, Tome 1, Lux, 442 pages.

Laisser un commentaire