Triste farce

Oui, je l’avoue, je regarde Tout le monde en parle, le dimanche soir, sur mon ordinateur, pendant que mon mari s’adonne, de son côté, au plaisir du football. C’est mon moment de rigolade de la semaine. Et parfois d’émotion. Rarement d’écœurement. Mais ce soir, j’ai reçu la chose en pleine gueule. J’étais allée rejoindre monLire la suite « Triste farce »

Un billet pour le dernier train

On aimerait mieux parler d’autre chose. Ce temps qui file, ce dernier train que nous prendrons tôt ou tard et qui foncera dans la nuit. Destination : nulle part. Le néant. Pourtant le sujet nous rattrape. On arrête pour un temps de penser courses, travail, sorties, préparatifs de Noël. On prête l’oreille à ces êtres marquésLire la suite « Un billet pour le dernier train »

Un grand moment

Nous avons eu l’immense bonheur d’être présents à ce happening organisé par le Devoir pour fêter son centenaire! 100 ans de chansons, toutes nos racines chantantes suspendues sur le fil du temps, avec les branches, et les fleurs, et même les bourgeons les plus neufs. Des vieilles tounes rythmées de la Bolduc au délire inspiréLire la suite « Un grand moment »

L’homme inquiet

C’était sa dernière enquête. C’était d’ailleurs inscrit en petites lettres sous le titre : L’homme inquiet. La dernière enquête de Wallander*. Cruel Henning Mankell! Si vous ne le connaissez pas, je vous recommande chaudement cet auteur et la série d’enquêtes avec ce détective si attachant : Kurt Wallander. On se prend à aimer ce policier plus humainLire la suite « L’homme inquiet »

Le blues de Noël

Quelques brins de neige et ça y est! J’ai le blues de Noël. Une nostalgie qui m’étreint et me tiendra jusqu’au 24 décembre. Mon Noël de grande ne vaudra jamais celui de la petite que j’ai été. Rien à faire. Pareil pour plusieurs d’entre vous, sans doute. Mon Noël d’enfant… Qu’avait-il de si extraordinaire pourLire la suite « Le blues de Noël »

À lire sur La plume des autres

Je vous invite à consulter la section La plume des autres, sur mon blog. Deux poèmes très touchants y ont été déposés par Cathy et Diane. Décidément, le deuil sous toute ses formes est un grand inspirateur. La poésie est souvent alors la forme qui se présente à nous pour exprimer ce qui ne peutLire la suite « À lire sur La plume des autres »

L’ogre

Laurence tremblait un peu lorsqu’elle s’avança devant le groupe pour lire sa composition. Louiselle, sa maîtresse, l’avait convaincue que son texte intéresserait beaucoup les élèves de sa classe de 6e et, qui sait, qu’il pourrait les aider à combattre les ogres. La fillette prit une grande inspiration et s’élança, la voix chevrotante : « Croyez-vous aux ogres?Lire la suite « L’ogre »

Yourcenar, la magnifique

Je viens de terminer la lecture de Bibi de Victor-Levy Beaulieu, un roman époustouflant dont je vous reparlerai bientôt. Mais en attendant, je vous suggère une oeuvre qui date mais qui n’a pas pris une ride. Quel bonheur intense que la découverte des Nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar, recueil vieux de plusieurs décennies et pourtantLire la suite « Yourcenar, la magnifique »

Un trip sans fumée

Les chefs-d’œuvre ne sont pas toujours nos premiers choix de lecture. C’est une chance, sinon, nous serions vite à court. Ils sont rares, c’est vrai, mais ils font peur aussi. J’en ai toute une liste en réserve dont je diffère la lecture sans arrêt. Mais voilà que le hasard d’une bibliothèque m’a mis entre lesLire la suite « Un trip sans fumée »

La rivière

Sur la rivière qui traverse la terre familiale, ton père a construit un pont de ciment pour faciliter le passage de la machinerie. Cet ouvrage crée un bassin où les enfants aiment à s’ébattre lors des chaudes journées d’été. Les grandes, chargées de ta surveillance, t’ont assise dans l’eau peu profonde. Tu regardes de loinLire la suite « La rivière »

Eau

J’écrivais dans un récent article que j’aime l’eau plus que tout, consciente de ne soulever que la goutte d’un sujet vaste comme l’océan. Il faudra un jour que je m’explique. Car plusieurs savent que je ne suis pas faraude dans les rapides ou les vagues trop musclés! Un jour, donc, je parlerai de la rivièreLire la suite « Eau »

Le bruit des images (suite)

Dans mon billet du 26 septembre dernier, j’exprimais mon malaise croissant par rapport à l’envahissement de notre quotidien par l’image, mais surtout, le malaise de me sentir ainsi manipulée, désinformée et même dépossédée. Dans le Devoir d’aujourd’hui, je trouve un article très intéressant sur ce thème. L’auteur, Pierre Mouterde, professeur de philosophie au collège Limoilou, prend prétexte du traitement médiatique deLire la suite « Le bruit des images (suite) »

%d blogueurs aiment cette page :