Petit moment de bonheur

Je commence tout juste la lecture d’un livre de William Boyd, Les vies multiples d’Amory Clay et je me dis «Mon Dieu que j’aime cette plume, ce style, feutré, élégant, tout en nuance et en finesse, tout en intériorité.» Quel bonheur que la lecture!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :