La boule de cristal

Un des bons moments du temps des Fêtes est celui que je prends, en décembre, pour faire un retour écrit sur l’année qui s’achève et réfléchir à celle qui se profile dans les frimas de janvier. Dehors, un petit blizzard. Dedans, le fumet d’un ragoût d’orignal aux champignons sauvages, de la musique de Noël en sourdine. La combinaison parfaite d’un instant de bonheur.

D’abord, le bilan. Les réalisations, les satisfactions et les déceptions, les surprises, les rêves matérialisés. Puis, les perspectives, les projets, les souhaits…

Et à tenter de lire dans ma boule de cristal, je me mets soudain à songer que l’année à venir est comme une longue plage noyée de brume. On s’imagine le contour des événements prochains. On connaît le décor, les personnages. On construit des scénarios réalistes. On se joue un film qui n’est pas encore tourné… Mais on sait pourtant que le destin peut changer notre vie dans un claquement de doigts. Pour le meilleur ou pour ce qu’on croira, un temps, être le pire. Il veille et nous dicte le chemin. On découvrira parfois une ouverture dans un mur qu’on pensait infranchissable; on verra peut-être un paysage idyllique se décomposer sous nos yeux; une route qui paraissait rectiligne bifurquera sans prévenir. L’extase, les larmes ou un bonheur tranquille se cachent dans ce brouillard épais qu’est l’avenir.

Je nous souhaite que le voile qui se lèvera sur chacun des matins de cette année 2012 nous révèle un ciel de feu et d’or, matins que nous goûterons avec cette sensibilité toujours plus grande que forge en nous le passage du temps.

Une réflexion sur “La boule de cristal

  1. J AI LU LE TEXTE AVEC UNE GRANDE ATTENTION. CA REJOINGNAIT BEAUCOUP DE REALITES DE MA VIE DEPUIS LE DEPART SUBIT DE MON MARI BENOIT. LE VOILE SE LEVE UN PEU PLUS CHAQUE JOUR, CAR JE SERAI GRAND’MERE POUR LA PREMIERE FOIS EN FEVRIER 2012. UNE PETITE ELISABETH, QUI NOUS SORTIRA MA FILLE ET MOI DE LA GRISAILLE. JE VOUS SOUHAITE DE TRES BELLES FETES , A TOI ET MAURICE. RACHEL PINEAULT

Laisser un commentaire