La froideur de l’absence

En bref…

François et sa fille Bahia sont emportés au large par une vague scélérate qui les cueille alors qu’ils marchaient sur le rivage. François avait 47 ans, sa fille, 10. Un appel nocturne apprend la terrible nouvelle à l’auteur, Michaël Ferrier. François et Michaël avaient noué dès l’adolescence une amitié profonde dont ni le temps ni l’éloignement n’avait eu raison. Michaël Ferrier tente par l’écriture de François, portrait d’un absent de garder vivante la mémoire de son ami.

Impression

J’avais vibré très fort à la lecture d’un autre livre portant sur le même sujet : Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie. L’auteure voulait, par la littérature, éviter que son frère disparu sombre dans l’oubli. Le présent essai aurait, a priori, dû me plaire. Cette œuvre qu’on a qualifiée de bouleversante m’a curieusement laissée de glace, ou presque. Pourquoi ? Le style trop littéraire ? Les nombreuses digressions qui nous parlent davantage des lieux que de l’ami ? Reste que Ferrier écrit très bien.

Extrait

Je suis revenu dans la rue Sambre-et-Meuse. La nostalgie possède un charme redoutable, mais c’est autre chose que je suis venue chercher ici. Tout d’un coup, les événements paraissent reculer de manière prodigieuse. Et alors que je ne pensais trouver que la tristesse, le regret, la mélancolie qui s’attache si souvent aux fantômes du passé, je suis happé par les bruits du printemps, l’odeur des lilas, les rayons du soleil qui jouent sur ma main et suffisent à refermer le frigidaire de la nostalgie, à la repousser au loin. La mémoire est nomade, elle suit les chemins qu’elle veut.

Enfin…

Si vous carburez aux réflexions méditatives, aux envolées littéraires, aux descriptions déjantées, vous aimerez ce livre. Quelques liens pour vous permettre d’en savoir davantage sur cette œuvre qui a été couronné du prix Décembre.

http://www.lacauselitteraire.fr/francois-portrait-d-un-absent-michael-ferrier

L’auteur parle de son livre

https://www.la-croix.com/Culture/Livres-et-idees/Francois-portrait-dun-absent-Michael-Ferrier-2018-08-23-1200963407

Michaël Ferrier, François, portrait d’un absent, Gallimard, 2018, 236 pages

Laisser un commentaire